La sécurité contre les risques électriques dans les logements
étude d'un Défaut d'isolement en régime TT

La sécurité contre les risques électriques dans les logements

La mise en sécurité d’une installation repose sur 5 points fondamentaux :

1-Présence d’un Appareil Général de Commande et de Protection

  • En principe le disjoncteur de branchement assure cette fonction (pour l’Algérie un différentiel obligatoire). Cet appareil doit être situé de préférence à proximité de l’entrée principale du logement.
  • La section des conducteurs assurant la liaison entre le disjoncteur de branchement et le tableau de répartition doit être adaptée au courant de réglage de cet appareil :
section des câbles électrique en fonction des courants de réglages des disjoncteurs de branchement

2-Présence d’une prise de terre et son circuit de terre, associé à un dispositif différentiel à courant résiduel à l’origine de l’installation

détails de la mise en œuvre Piquet de terre
  • La sécurité des personnes contre les chocs électriques est assurée par l’association d’une protection différentielle et d’un réseau de terre.
  • Le dispositif différentiel peut être séparé ou intégré au disjoncteur de branchement. Sa sensibilité devra être adaptée à la valeur de la prise de terre.
Résistances de la prise de terre en fonction de la sensibilité du dispositif différentiel
  • La mise en œuvre d’un dispositif différentiel haute sensibilité (≤ 30 mA) ne dispense pas de la mise en œuvre d’un réseau de terre (prise de terre, conducteur de terre, conducteur principal de protection, liaison équipotentielle principale)
  • Dans le cas d’une maison individuelle, la mise en œuvre d’une prise de terre (ou son amélioration), d’un conducteur de terre, d’une liaison équipotentielle principale et d’un conducteur principal de protection doit être réalisée.
  • Pour un immeuble collectif, dans l’attente de la réalisation d’une prise de terre ou en complément à une prise de terre de résistance supérieure à 500 Ω, l’installation de chaque logement doit être protégée à son origine par au moins un dispositif différentiel de sensibilité au plus égale à 30 mA.
  • Dans tous les cas, les dispositions du guide de mise en sécurité, conduisent à installer en tête d’installation un ou plusieurs dispositifs différentiels haute sensibilité ≤ 30 mA (généralement un interrupteur différentiel, voir tableau suivant).
Type de disjoncteur de branchement en fonction de ma surface du logement
  • Les circuits alimentant le lave linge et les appareils de cuisson à induction doivent obligatoirement être protégés par un dispositif différentiel haute sensibilité ≤ 30 mA de type A pour prendre en compte les courants de défauts à composantes continues générées par ces appareils.
  • En conséquence, lorsque l’installation est protégée par un seul dispositif différentiel ≤ 30 mA, placé en tête : il sera donc de type A.
Disjoncteur différentiel bipolaire  de Schneider électrique 
Acti9

3-Présence d’un tableau de répartition comportant les dispositifs de protection

  • Un coupe-circuit à cartouche fusible ou un disjoncteur divisionnaire de calibre adapté à la section des conducteurs est demandé sur chaque circuit (phase protégée et neutre coupé s’il est accessible). Si le conducteur de neutre existant n’est pas repérable, la borne de connexion du neutre du dispositif de protection reste en attente.
  • Les fusibles à tabatière ou à broches rechargeables doivent être remplacés par des disjoncteurs divisionnaires ou des coupe-circuit normalisés, du type modulaire Ph + N.
la protection nécessaire des conducteurs électrique en fonction de leurs section

Télécharger Guide technique habitat pour lire la suite

lire l’article sur la prévention des risques électriques cliquer sur la prévention des risques électriques

lokmane boussaa

Consultant Formateur Electricité Basse tension Ingénieur en électrotechnique de formation ayant une solide expérience dans le domaine de la distribution électrique Basse tension ainsi que la qualités de l’énergie Electrique.

Laisser un commentaire